La réorientation pro ? C’est possible ?

 

Bonjour à tous,

Je vous retrouve sur mon blog après une looooongue absence (bon de trois semaines je crois donc c’est pas non plus si dramatique!) pour parler d’un sujet qui me concerne ! Il s’agit de la réorientation !

[Les photos de l’article n’ont absolument aucun rapport je l’avoue mais elles sont jolies et je les aime bien, elles ont été prises par moi même au Portugal].

dsc_0663

Je pense que nous nous sommes tous trouvés dans cette situation : on a fait des études pour faire un métier et au final on se rends compte que c’est pas du tout ce que nous voulons faire dans la vie ! Pour ma part, ça m’est arrivé !

Depuis que je suis petite je me suis toujours dit que je voulais faire vétérinaire car j’aimais beaucoup les animaux. Une fois arrivée au collège mon projet était toujours très très solide et c’est vraiment ce que je voulais faire. J’ai fais donc un bac scientifique même si j’étais vraiment nulle dans les matières scientifiques. Mais je me suis donnée les moyens et j’ai eu mon bac de justesse. Bref avant de l’avoir, j’ai réellement réfléchi sur mon avenir professionnel et je savais que pour faire véto je devais passer par une prépa qui est réputé pour être difficile, je savais que clairement je n’en étais pas capable, du coup comme tout le monde je pense j’ai été chez la conseillère d’orientation. J’y ai été deux fois en tout, la première fois je suis tombée sur un homme et il voulait absolument que je sois orthophoniste (pourquoi ? Je n’en sais rien car en plus de ça je parle vraiment hyper vite donc j’aurai fait une très très mauvaise orthophoniste) alors que ce métier ne m’attirait pas spécialement. La deuxième fois, je suis tombée sur une femme, j’ai beaucoup discuté avec elle, et elle m’a parlé d’un BTS qui pouvait aboutir à une prépa véto. J’ai donc été visité l’établissement où il y avait ce fameux BTS. J’ai été prise et l’année suivante me voilà en BTS Productions animales ! [J’ai parlé de mes stages durant ce BTS dans cet article là].

dsc_0698

A la suite de la première année, je me suis beaucoup démotivée ! Tout le monde avait l’air parfaitement à sa place dans ce BTS mais pas moi et en plus de cela j’étais persuadée que je n’allais pas du tout l’avoir ! Le boulot ne me dérangeait pas (car j’ai la chance de pouvoir m’adapter à beaucoup de boulots) mais je ne ressentais pas cette orientation comme une « vocation » et je me voyais absolument pas là dedans sur le long terme. J’avais la possibilité de faire une licence, mais là dessus aussi je n’étais vraiment pas sûre du tout de mon choix ni même de ma réelle envie à faire ça. J’avais davantage l’impression de vouloir faire comme les copines. Mais je savais intimement que je n’étais pas du tout à ma place… J’ai tout de même eu mon BTS (qui actuellement à part pour dire que j’ai un BAC + 2 ne me sert pas à grand-chose je dois bien vous l’avouer!).

A la suite de ça, j’ai réfléchi, beaucoup réfléchi. Deux options s’ouvraient à moi : faire cette licence pour faire plaisir à tout le monde, ou abandonner totalement cette voie là et essayer de trouver autre chose. Honnêtement, arrêter les études même pour un an me faisait peur ! J’ai été pas mal critiques bien évidemment quand j’ai pris une année sabbatique mais clairement cela m’est passé au dessus.

dsc_0702

Cela faisait quelques temps maintenant qu’une idée germait dans ma tête, et en parler avec ma maman m’a fait prendre conscience que c’est ce que je voulais pour mon futur ! Mon BTS m’avait fait prendre conscience que les soins techniques (car nous avions appris à faire des injections intramusculaires, sous-cutanées et autres soins sur les animaux) et la santé m’intéressaient fortement, mais contrairement à ce que je pensais, pas sur les animaux ! Ma mère était infirmière avant de s’occuper de ses enfants et de plus tard se lancer comme artisan, elle m’a donc énormément parlé du métier, et cela a largement confirmé mon idée. Je savais maintenant ce que je voulais faire !

Entre temps, j’ai décidé tout de même de monter mon entreprise en tant qu’artisan créateur de bijoux, une partie de ma vie que j’adore aussi.

En septembre 2016 donc, j’ai commencé mon année en prépa IFSI pour préparer les concours infirmiers et je suis plus motivée que jamais pour réussir ! J’ai vraiment l’impression d’avoir réellement trouvé ce que je veux faire et ce domaine m’intéresse vraiment. Il me tarde énormément le stage pour confirmer tout ça.

dsc_0683

Quand on veut, une réorientation est tout à fait possible du moment que l’on s’en donne les moyens et qu’on fait vraiment son maximum pour obtenir ce que l’on veut ! Je suis plutôt fière de moi d’avoir remonté la pente de cet échec d’orientation et d’en avoir tiré profit ! Je vous encourage donc vraiment à vous lancer si vous pensez vous être trompés d’orientation en commençant des études. Le truc est de ne pas vous maintenir dans une orientation pro qui n’est pas faites pour vous, simplement car vous avez fait ces études là.

Dans la vie c’est vraiment essentiel d’être épanoui autant dans sa vie privée que dans sa vie professionnelle c’est pour cela que si vous n’êtes vraiment pas à votre place, il faut réagir afin de trouver votre bonheur ailleurs.

Merci de m’avoir lu ♥

Publicités

12 réflexions sur “La réorientation pro ? C’est possible ?

  1. Tu as un parcours tres courageux. Je suis moi meme un peu perdu, je suis en derniere année de licence et je ne sais pas quoi faire ( on doit choisir une école ) c’est tres courageux d’avoir écrit sur ton parcours.
    Bon courage !
    Des bisous

    Aimé par 1 personne

  2. Hello !

    Je suis actuellement dans le cas de la ré-orientation ..
    Toute ma vie je voulais travailler dans le cinéma d’animation, avec pour grand rêve travailler pour Disney ! C’est fou mais je voulais absolument faire ça, c’était pour moi ma vocation ! J’ai obtenu ma licence d’audiovisuelle en 2015, et je voulais prendre un an pour me préparer à l’école des Gobelins (grande école de cinéma d’animation) qui disposait de la licence pro qui me correspondait parfaitement ! A la fin de ma licence je suis partie au Japon 1 mois, et en revenant j’ai fais mon stage de fin d’étude. J’ai fais mon stage dans une boîte que je convoitais, qui avais réalisé des DA nominés aux Oscars … mais je me suis prise une grosse claque et je me suis ennuyée toute la durée de mon stage … ça + obsédée à l’idée de repartir au Japon. J’ai du coup abandonné mon rêve pour en réaliser un autre : vivre au Japon 1 an (voir plus)

    Quand je rentrerai, si je rentre, je vais devoir affronter la réalité et me reconvertir mais ça ne me fait pas peur, je peux être ce que je veux maintenant !

    Aimé par 1 personne

    1. Coucou, merci beaucoup d’avoir pris le temps d’écrire ce commentaire ! J’aime beaucoup lire les expériences de vie des personnes. Parfois nous sommes sur une idée d’avenir, on tente et au final c’est pas ce qu’on pensait… Tu vis au Japon du coup ? C’est vraiment super en tout cas ! C’est clair qu’on peut être ce qu’on veut, si on s’en donne les moyens bien évidemment ! 😀 Bonne continuation à toi, c’était un plaisir de te lire ! Bisous

      J'aime

  3. Bonjour,
    J’ai adoré ton article. Moi même j’ai changé de voie professionnelle mais pas pour les mêmes raisons, la vie réserve beaucoup de surprise! Il est dur de dire aux autres mais surtout à soit même  » ce n’est pas ma voie, ce n’est pas fait pour moi » mais une fois que cela est fait on en ressort plus grand et plus fort! Toutes mes félicitations à toi et surtout bonne continuation. Tu as énormément de courage

    Aimé par 1 personne

    1. Merci beaucoup pour ton commentaire ! :). J’espère que tu te sens à ta place dans ta voie professionnelle maintenant ! C’est clair que c’est pas facile… Surtout quand on a peur de décevoir par exemple, pour ma part j’ai des proches très contents pour moi donc j’en suis ravie ! Merci beaucoup ❤

      Aimé par 1 personne

  4. J’ai passé de nombreuses années à me chercher et je me suis trouvée professionnellement il y a quelques années (j’ai 34 ans). Ce n’est pas facile de prendre des décisions sur son avenir vers 16-17 ans. Nous sommes tellement influençables et, pour la plupart d’entre nous, nous devons expérimenter pour nous connaître. Bon succès dans ta réorientation!

    Aimé par 1 personne

    1. Je suis vraiment contente pour toi si tu t’es trouvé professionnellement ! C’est clair que vers 16-17 ans c’est pas facile du tout de savoir exactement ce que l’on veut faire… Merci beaucoup pour ton commentaire, bonne continuation à toi 🙂

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s